Comment poser un garde-corps ?

Comment poser un garde-corps ?

Le garde-corps est un équipement de sécurité permettant d’éviter les chutes accidentelles. Son installation nécessite donc d’être correctement réalisée, de respecter des règles et normes, afin de ne pas mettre en danger les usagers ou les habitants des lieux.

Première étape : la préparation du sol

Tout chantier nécessite de pouvoir opérer en toute sérénité. Dans le cadre de l’installation d’un garde-corps, il est impératif de travailler sur un sol propre et sain. Cela implique qu’il faille au préalable parfaitement nettoyer l’espace du chantier et le muret sur lequel viendra se poser le garde-corps.

Observez attentivement le muret pour détecter l’éventuelle présence de fissures ou d’imperfections. Si c’est le cas, réparez-les. Enfin, soyez attentif à ce que la méthode de fixation de votre équipement soit en adéquation avec le muret.

Deuxième étape : faire le relevé des mesures

La prise des mesures est déterminante dans la suite des opérations :

  • Mesurez la largeur du muret, puis tracez à 8 cm du bord extérieur du muret une ligne de repères, à l’aide d’une règle métallique ou d’un cordeau. Ces repères permettent de visualiser précisément l’emplacement du premier trou des poteaux du garde-corps ;
  • Posez un poteau sur la ligne tracée et faites la marque de la position du second trou sur le muret. Reliez cette nouvelle ligne de repères ;
  • Marquez l’emplacement de chaque poteau, sachant qu’il faut respecter un espacement maximal de 125 cm ;
  • Surveillez la rectitude de votre tracé et le parallélisme des lignes.

Troisième étape : le perçage du muret

  • Utilisez les repères et un poteau témoin auquel il faudra peut-être adjoindre une cale biseautée pour conserver un garde-corps parfaitement droit ;
  • Repérez chaque trou à l’aide d’un crayon sur le muret, percez et dépoussiérez.

Quatrième étape : l’installation des poteaux

  • Posez les poteaux via un tire-fond, des boulons et des chevilles à expansion ;
  • Avant de verrouiller un poteau, vérifiez son niveau ;
  • Mettez un cache pour protéger la base du poteau et dissimuler les boulons apparents.

Cinquième étape : installation de la main courante

  • Débutez cette étape en la réalisant à blanc afin de déterminer correctement l’emplacement des trous ;
  • Percez la main courante en bloquant l’aire de travail via des étaux. Si l’équipement comporte un tube métallique, frappez vos repères au pointeau auparavant, ce qui évitera à votre perceuse électrique de glisser ;
  • Percez tous les repères les uns après les autres, en fixant directement les attaches ;
  • Vissez les poteaux à la main courante, en utilisant si besoin des raccords collés pour connecter entre eux les divers segments.

Sixième étape : la fixation des barres horizontales

  • En fonction du modèle de garde-corps, effectuez la prise de mesure comme précédemment et scindez vos éléments ;
  • Positionnez une protection à 45 cm du sol au minimum, afin que le garde-corps ne puisse être escaladé ou enjambé.

L’installation d’un garde-corps est une opération qui implique une vigilance accrue pour garantir la sécurité des personnes qui l’utilisent. L’intervention d’un professionnel certifié permet d’assurer la qualité des travaux, tout en permettant de recueillir de précieux conseils en termes de normes de sécurité, de recommandations et d’informations sur les matériaux et les contraintes de votre espace.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser