Définition et comparaison : garde-corps et balustrade

Définition et comparaison : garde-corps et balustrade

Le garde-corps est un élément créé pour éviter les chutes, nécessitant de respecter des normes de sécurité. La balustrade est un terme générique, à vocation décorative, mais constitue un garde-corps à part entière si son installation sert à la sécurisation des lieux. Comment choisir son garde-corps et sa balustrade ?

Focus sur le garde-corps

Ensemble d’éléments constituant une protection contre les risques de chute, le garde-corps est donc un équipement majeur de sécurité. A ce titre, il accompagne différentes installations :

  • Le garde-corps fenêtre : protège des chutes lorsque les ouvertures sont en hauteur, mais permet aussi de profiter de la vue en se penchant sans danger ;
  • Le garde-corps terrasse : délimite les terrasses conçues en hauteur,
  • Le garde-corps escalier : à l’intérieur, comme à l’extérieur, réduit le risque de chutes surtout chez les enfants ;
  • Le garde-corps mezzanine : équipement obligatoire pour éliminer le risque de chute.

Un garde-corps peut être conçu en verre, en bois, et en métal (inox, aluminium, fer, câble). Ces matériaux apportent chacun un style décoratif différent, leur coût étant néanmoins variable. Notez qu’il existe trois types de fixation de garde-corps :

  • A l’anglaise : le garde-corps est fixé sur l’épaisseur de la dalle ;
  • A la française : le garde-corps est fixé sur le dessus de la dalle ;
  • Auto porté : le garde-corps est posé sur la dalle, maintenu en contrepoids.

Définition de ce qu’est une balustrade

En architecture, la balustrade se définit par une rangée de balustres (petites colonnes de forme renflée), fixés entre un socle et une tablette, qui offre un appui. Une balustrade peut avoir une fonction :

  • décorative, simple ornement venant par exemple en couronnement de façade ;
  • sécuritaire, faisant office de barrière pour éviter les risques de chute.

Au final, une balustrade ayant une fonction de sécurisation des lieux où elle se trouve est un garde-corps ajouré, laissant filtrer la lumière. C’est le cas d’une balustrade installée sur un balcon. Notez que sur une passerelle, on dira qu’il s’agit d’une rambarde, sur un escalier, ce sera une rampe, et sur un pont, on parlera de garde-fou ou de parapet.

Une balustrade peut très bien être installée à l’extérieur comme à l’intérieur des bâtiments. Elle peut être conçue en pierres, en béton, en bois, ou encore en marbre. Si elle est constitué d’un garde-corps, la norme réglementaire NF P 01-012 doit être respectée.

Garde-corps : les normes réglementaires en vigueur

L’installation d’un garde-corps doit répondre à des normes de sécurité dès que la hauteur de chute dépasse un mètre. En cas d’accident, la responsabilité engage celui qui l’a installé : vous-même, ou un professionnel. Voici les différentes références à connaître :

  • NF P01-012 : sur les dimensions d’un garde-corps ;
  • NF P01-013 : sur les essais d’un garde-corps ;
  • NF P90-306 : sur les normes pour les barrières de piscine ;
  • XP P98-405 : sur les garde-corps consacrés aux piétons sur la voirie.

Pour installer un garde-corps, n’hésitez pas à faire intervenir un professionnel afin :

  • de ne pas porter la responsabilité en cas d’accident ;
  • de ne pas avoir de doute sur la fiabilité de l’installation ;
  • de bénéficier d’une installation de qualité ;
  • d’obtenir de précieux conseils en fonction de vos attentes et de votre budget, etc.
Ces articles peuvent aussi vous intéresser