Les différents types de clôture

Les différents types de clôture

Une clôture d’habitation et un portail délimitent la propriété, et apportent un cachet esthétique à vos lieux de vie. Voici les différents types de clôture actuellement sur le marché, respectant les réglementations pour une installation d’une clôture.

La clôture traditionnelle

Très répandue, la clôture traditionnelle a l’avantage d’être esthétique, en se fondant particulièrement dans le décor et dans l’environnement naturel. Facile à installer, elle demeure toutefois peu solide, et n’agit pas comme une barrière de sécurité très efficace. Parmi les modèles de clôtures traditionnelles, il faut distinguer :

  • La clôture en piquet : généralement en bois, elle se compose de poteaux, taillés en pointe et posés verticalement, qui sont unis par deux lisses horizontales ;
  • La clôture claire voie : contrairement à la clôture en piquet, elle offre le même aspect de chaque côté. Elle se compose de deux ou trois lisses horizontales, et de planches clouées alternativement de part et d’autre des lisses ;
  • La clôture à lisses ouvertes : simplement composée de lisses fixées sur des poteaux, elle est prisée pour sa simplicité de pose.

Le panneau grillage

Constitué d’un fil en acier galvanisé ou de fils de métal, ce type de clôture en matériaux métalliques est commercialisé soit en rouleaux, soit en panneaux. La première option est la moins onéreuse, son élasticité lui permettant de s’adapter à toutes les configurations du terrain. La seconde, plus esthétique et plus solide, reste une solution cantonnée aux terrains plats. Le panneau de grillage est monté sur un poteau métallique scellé au sol dans du béton. L’ensemble crée une structure robuste. L’inconvénient majeur est l’exposition du terrain aux regards extérieurs.

La palissade

La palissade est une clôture conçue de planches de bois, clouées sur des lisses horizontales. Elle peut être pleine (aucun espace entre les lattes) ou ajourée (espace entre les lattes laissant passer la lumière). La palissade est un effilement de panneaux de clôtures préfabriqués en bois. Les lames horizontales sont fixées entre deux montants verticaux, une traverse pouvant éventuellement être tissée au milieu du panneau. Ces poteaux sont scellés à des pattes, coulées dans du béton. La palissade est intéressante pour barrer les regards extérieurs et conserver une intimité. Attention tout de même à traiter le bois pour éviter son pourrissement.

Le muret

En pierre, en brique, ou en parpaings, le muret apporte un cachet esthétique au logement, tout en affichant un niveau de solidité supérieur aux précédents types de clôtures. De hauteur variable, le muret délimite la propriété, mais peut revêtir d’autres fonctions :

  • Le muret de retenue est utilisé pour soutenir un terrain en surplomb ;
    Le muret de séparation scinde deux aires différentes dans un jardin (potager et aire de jeux par exemple).

Le mur en gabion

Le gabion désigne une cage métallique, équipée de panneaux soudés. Ceux-ci sont remplis de terre ou de pierres, le contenu étant retenu par un géotextile. Simple à installer et approprié à tous types de terrains, il ne requiert pas d’entretien et affiche de réelles propriétés de résistance. La nature des pierres insérées est un facteur esthétique.

Esthétisme, confort de vie, sécurité, pose, prix : si vous avez des questions, mieux vaut prendre contact avec un professionnel, pour faire le choix le mieux adapté à votre situation.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser