Quels matériaux pour son portail ?

Quels matériaux pour son portail ?

Il existe cinq matériaux possibles pour fabriquer votre portail : le PVC, l’aluminium, le fer, le bois et l’acier. Revenons ensemble sur les atouts et les inconvénients de chacun.

Le portail en PVC

Parmi les avantages incitant à choisir le PVC, citons :

  • sa résistance et sa durée de vie, le PVC ne s’oxydant pas, ne nécessitant aucun traitement spécifique, ne se rayant pas et ne se déformant pas grâce à sa structure de soutien ;
  • son entretien simple et ses propriétés d’étanchéité ;
  • sa pose facilitée par sa légèreté :
  • sa qualité de finition pour des modèles haut de gamme.

Parmi les inconvénients, notons :

  • son esthétisme parfois limité en coloris au blanc et au beige et son rendu visuel « plastique » ;
  • sa possible déformation si la structure de soutien est absente ou le cadre trop court.

Le portail en aluminium

Côté avantages, un portail en aluminium possède :

  • une grande légèreté et une grande solidité ;
  • un choix esthétique très important (couleurs, aspects décoratif, etc.) ;
  • une étanchéité parfaite et une résistance à l’oxydation ;
  • une facilité à être entretenu.

Matériau 100 % recyclable, précisons que le portail en alu est :

  • onéreux à l’achat ;
  • sensible aux déformations par sa malléabilité inhérente en cas de chocs.

Le portail en fer

Le portail en fer est intéressant, car il offre :

  • une réelle élégance à votre portail extérieur, qu’il soit moderne ou inspiré par des modèles anciens ;
  • un éventail de choix important dans ses formes et dans ses coloris ;
  • une durabilité et une solidité dans le temps.

Cependant, le fer a son lot d’inconvénients :

  • l’entretien, qui nécessite un traitement pour lutter contre le phénomène de rouille, parfois même une opération de ponçage renouvelable tous les quatre ans ;
  • le prix et les délais d’attente dans le cadre d’un portail sur mesure, facteurs liés au coût de la main d’œuvre.

Le portail en bois

Le bois est un matériau avantageux pour :

  • son authenticité et son aspect chaleureux ;
  • son harmonie avec l’environnement naturel ;
  • sa solidité ;
  • son esthétisme adaptable et personnalisable

Toutefois, soyez vigilant sur :

  • son entretien. Le bois étant sensible aux conditions climatiques, il est essentiel de le protéger par une couche de lasure voire de peinture micro-poreuse chaque année ;
  • son prix, qui varie fortement si vous optez pour des essences de bois nobles ou plus classiques ;
  • son installation, puisque les montants du portail ne doivent pas être en contact au sol avec de l’eau stagnante, sous peine que le bois pourrisse.

Le portail en acier

En ce qui concerne ses atouts, un portail en acier bénéficie :

  • d’une solidité combinée à une élasticité et à une souplesse, caractéristiques liées à son mode de fabrication et aux produits de traitement (galvanisation, thermo-laquage, etc.) ;
  • d’un large éventail de coloris faciles à peindre et d’éléments décoratifs à ajouter (fronton, rosaces, cercle, etc.).

Il faut néanmoins savoir que le fer est :

  • sensible à la corrosion ;
  • un matériau lourd, posant souci dans le temps ;
  • fragile face aux basses températures.

Si vous avez besoin d’un renseignement sur le matériau le mieux approprié à votre portail, à votre budget et à vos attentes, contactez un professionnel.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser