Comment poser une porte-fenêtre ?

Comment poser une porte-fenêtre ?

Souvent confiée à un professionnel ou à un artisan, la pose d’une porte-fenêtre est une opération à la fois délicate et minutieuse. Pourtant, il s’avère que les bricoleurs dans l’âme peuvent parfaitement la réaliser, en toute simplicité. Voici donc les étapes incontournables à suivre pour réussir l’installation d’une porte-fenêtre.

La préparation du bâti

Avant de se lancer dans ce type d’opération, il est avant tout important de réunir tout le matériel nécessaire, pour ne citer que la perceuse, le burin, quelques truelles, un niveau à bulle, des chevilles et des cales. Une fois cette première étape franchie, vous devez désormais prendre le temps de nettoyer et préparer le bâti. En cas de travaux de rénovation, et notamment si vous souhaitez rester dans l’ancien, vous devez impérativement vérifier sa solidité, et enlever soigneusement toutes les pièces de quincaillerie et les petits bouts de bois qui peuvent s’en détacher. Vous devez faire en sorte que cet emplacement soit propre.

L’installation du dormant

Une fois que vous aurez terminé de préparer votre bâti, vous pouvez passer à l’installation du dormant. N’hésitez pas à le faire tenir en place avec un serre-joint. Pour placer ce support, il suffit de le fixer contre le bâti. Pour un travail net et impeccable, n‘oubliez surtout pas de vérifier que tous les angles de votre porte-fenêtre sont parfaitement droits. Cette condition vous permettra par la suite de passer à la fixation de votre dormant avec des vis, à travers les vérins. Il est important de rappeler que le dormant d’une porte-fenêtre doit toujours être placé de la manière la plus droite possible, afin de garantir une ouverture et une fermeture correcte des battants. Prenez donc le temps de bien mesurer les angles et les différentes diagonales.

Poser les joints

Afin d’obtenir des ouvertures à la fois calorifuges et énergétiquement efficaces, pensez à installer une série de joints. Le joint intérieur a pour but de bien différencier le climat intérieur du climat extérieur. Se présentant sous la forme d’un film ordinaire ou d’un jointement acrylique, celui-ci est parfaitement imperméable à la vapeur. Le joint médian assurera pour sa part une fonction d’isolation thermique. Vous pouvez le remplacer par des matériaux de bourrage comme les tresses en coton, la ganse ou les isolants en fibre minérale. Enfin, le joint extérieur protégera votre habitation des intempéries. Imperméable à la vapeur, celui-ci est également résistant à la pluie battante. À noter que des bandes d’étanchéité multifonctions pré-comprimées peuvent parfaitement remplacer ces trois types de joints. C’est seulement après avoir réalisé toutes ces étapes que vous pourrez installer les battants. N’oubliez surtout pas de vérifier que tout fonctionne comme il faut.

Pour mettre en place une porte-fenêtre selon les règles de l’art, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel que vous trouverez facilement dans notre annuaire.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser