Comment entretenir son parquet ?

Comment entretenir son parquet ?

L’entretien après la pose d’un parquet, est indispensable pour conserver toute la qualité et tout l’esthétisme du bois. Notez que les techniques d’entretien varient en fonction de la finition de votre revêtement de sol.

Focus sur l’entretien d’un parquet vitrifié

Le parquet vitrifié, économique et résistant, a l’avantage d’être facile à entretenir. Le nettoyage se résume principalement à enlever la poussière à l’aide d’un aspirateur ou d’un balai, et d’humidifier légèrement votre sol via un linge.

Afin de le protéger, pensez à user d’un nettoyant neutre, alors que le passage d’une lotion métalissante réduira l’usure du vitrificateur, tout en redonnant de l’éclat à votre parquet. Celui-ci s’applique en deux couches avec une serpillière ou un balai éponge.

Conseils : installez des patins de feutre sous les pieds des meubles, tables et autres chaises de la pièce concernée, afin de limiter les rayures, les traces, et l’effet de poinçonnement. Bannissez surtout les talons-aiguilles, et le mobilier à roulettes !

Zoom sur l’entretien d’un parquet huilé

Le parquet huilé nécessite un entretien régulier mais simple. L’opération consiste à faire le renouvellement de la couche d’huile environ tous les 6 mois (2 fois par an). Là encore, l’entretien de base est un dépoussiérage classique, accompagné d’un nettoyage avec un savon-nettoyant approprié. En revanche, pour un entretien plus conséquent, certaines précautions sont indispensables comme le fait de :

  • ne pas verser d’eau sur un parquet huilé, sous peine de provoquer l’assombrissement du bois nécessitant alors une opération de ponçage ;
  • bannir toute utilisation de produit détergent ;
  • lustrer de manière obligatoire après la phase de séchage de l’huile.

Si vous constatez des tâches plus importantes sur votre parquet huilé, privilégiez un lavage au savon noir naturel, en utilisant une machine à nettoyer les revêtements, dont la caractéristique est d’absorber l’eau de lavage.

Cas de l’entretien d’un parquet ciré

Plus esthétique, le parquet ciré requiert néanmoins une attention particulière lors de son entretien, car il est moins résistant par exemple qu’un parquet vitrifié. En règle générale, l’apparition d’une tâche est synonyme de ponçage et de passe d’une nouvelle couche de cire.

L’entretien d’un parquet ciré débute par un simple dépoussiérage, puis un nettoyage à sec ou par application d’une couche de cire. Il faut absolument éviter de mettre de l’eau, pour les raisons identiques au parquet huilé.

Sensibilité à l’eau

Il est toujours bon de rappeler qu’il ne faut jamais laisser d’eau stagnante sur un parquet. Si c’est le cas, essuyez-le dès que possible. Si les dégâts sont déjà provoqués, seul le parquet huilé est un sol « rattrapable », à condition de laisser un temps de séchage de plusieurs jours. Enfin, si le parquet est en contact en abondance avec de l’eau en stagnation, l’impact est perceptible avec un gonflement et des déformations des lames. Là encore, laissez sécher, avant de les remplacer.

Pour plus d’informations, pensez à contacter des professionnels spécialisés dans l’entretien des parquets, qui seront ravis de vous indiquer les démarches à suivre pour conserver toute la qualité et le lustre de vos revêtements de sol en bois !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser