Comment travailler les bois dur ?

Comment travailler les bois dur ?

Quelques conseils pour bien travailler le bois dur

Hêtre, frêne, érable, saule, noyer, chêne, pin… ce sont autant d’essence de bois qu’on peut utiliser dans le domaine de la menuiserie, que ce soit pour la fabrication des meubles ou de certaines structures du bâtiment. Un bon menuisier saura quel élément choisir. Le bois pouvant être catégorisé en fonction de sa densité et de sa dureté, le bois dur permet d’engendrer des meubles plus solides et plus résistants. Découvrez alors ces quelques conseils qui vous permettront de bien travailler ce type de bois.

Utilisez des lames d’outils affûtées

Comme son nom l’indique, le bois dur est particulièrement solide et peut être difficile à travailler si vous ne disposez pas avant tout des bons outils, tels que la scie, le rabot ou encore les ciseaux. Puisque dans le travail du bois on peut être amené à couper, scier ou creuser, il est donc essentiel d’utiliser des lames bien affûtées. Ceci, pour être des plus efficaces durant toute la réalisation des travaux, mais aussi pour éviter d’endommager le bois.

Une petite astuce pour les vis sur bois dur

Afin de pouvoir fixer ou assembler les parties travaillées du bois, la mise en place de vis peut s’avérer indispensable. Ainsi, pour que la vis puisse s’implanter convenablement dans le bois dur, il est conseillé de faire un avant-trou avec une pointe carrée ou une vrille ou d’une mèche. Par la suite, avant de visser la vis, il faut frotter son filet avec de la bougie ou de la paraffine pour faciliter son insertion. Mais encore, pour éviter de teinter le bois au fil du temps, il ne faut pas utiliser des vis acier. Optez plutôt pour des vis en laiton ou en cuivre.

Le travail du bois, qu’il soit tendre ou dur, nécessite des techniques spécifiques et des outils des plus adaptés. Pour trouver le spécialiste de la menuiserie qui saura vous offrir des services de qualité donc, n’hésitez pas à visiter notre annuaire.

Pour en savoir plus :